27.11.16

Sorties culturelles pour tous dès 1 an !

Voilà plus de 15 jours que ce post dort dans mes brouillons et je me rends compte que cela fait bien longtemps que je n'ai pas donné de nouvelles! Et pourtant!
Aujourd'hui, deux sorties que nous avons testé: visite de galeries et spectacle de musique classique contemporaine.

Aller dans les galeries d'art représente un choix intéressant pour découvrir l'art actuel (les années 2000 grosso modo) et contemporain (c'est à dire celui des années 1950-1990). Vous n'êtes même pas obligé de vous y connaitre ou d'acheter, la visite d'une galerie, tout comme celle d'un musée, existe avant tout pour le plaisir des yeux, pour s'interroger et échanger avec des professionnels du milieu. On n'est pas forcé d'aimer chaque œuvre, mais cela nous permet de découvrir de jeunes (et moins jeunes) artistes, habituellement issu du même pays dans lequel vous êtes.
Si vous n'êtes pas encore convaincu, emmener vos enfants et laisser leur imagination faire son travail. Quoi de mieux que d'échanger sur une toile abstraite autour des couleurs, de la texture et de son ressenti!
Pour cette ballade, nous nous sommes arrêtés à la galerie des Beaux-Arts d'Amérique et à la galerie Simon Blais, qui proposaient essentiellement des tableaux d'art actuel.
Dans la première nous avons pu échanger avec l'assistant et dans la seconde nous avons carrément eu le privilège de visiter la réserve de la galerie. Cette dernière est composée d’œuvres qui sont en attente d'acheteurs potentiels. Après une certaine période, les œuvres peuvent revenir dans l'atelier de l'artiste (un autre lieu à visiter à l'occasion!).
Montréal comporte un beau réseau de galeries, et pour vous faciliter la recherche vous pouvez commencer par le réseau de l'Association des Galeries d'Art Contemporain (AGAC).
Galerie BAdA

Galerie BAdA

Galerie BAdA

Galerie Simon Blais

Galerie Simon Blais/ tableau qui a particulièrement marqué Océane
Galerie Simon Blais/ réserve


Notre seconde expérience a eu lieu il y a quelques dimanches de cela, lors du spectacle des Fonoformies. Vous avez d'ailleurs pu voir une vidéo sur notre page facebook. Il s'agissait d'une courte représentation présenté par la société de musique contemporaine du Québec de 30 min pour les enfants de 1 à 4 ans. Le but étant d'allier sons et représentations plus concrète des rythmes entendus. Deux musiciens accompagnent les enfants tout au long du parcours proposé.
Océane a beaucoup aimé l'expérience, mais aurait bien aimé la poursuivre. Ulysse est carrément entré dans l'action grâce à sa grande sœur et par mimétisme avec les autres petits. Ce fut une belle expérience et franchement la gratuité de l'évènement est un plus! Allez voir sur leur site car ils proposent toutes les dates de représentation jusqu'en 2017!







28.10.16

Sortie d'Halloween

Ne jamais dire jamais!

L'année dernière nous avions été très déçus de notre expérience au jardin botanique (ici). Mais il faut croire que je suis têtue! Au lieu de profiter de nos billets de faveur pour voir une autre activité de l'année, j'ai de nouveau proposer à Océane les lanternes et les citrouilles...
J'ai cependant modifié l'activité en y allant en fin de journée, pendant que le soleil était encore bien présent. Cela nous a beaucoup réconcilier avec le jardin car nous avons pu découvrir pleins de choses différentes, qui sont effectivement inaccessibles la nuit et encore moins avec la foule des derniers jours.
À noter que les enfants avaient de l'espace pour courir ou marcher sans se faire bousculer.

L'effet des lanternes n'est pas trop perdu, mais si vous souhaitez en profiter pleinement, le mieux est de venir vers 16h30-17h, de se couvrir très chaudement et de patienter dans l'espace consacré jusqu'à la tombée de la nuit!


Le parc éphémère que les enfants ont enfin pu tester avant la visite des lanternes.


Petit cliché d'Océane

Exposition de nids artistiques qui sont très chouettes à observer en journée, à côté des lanternes!

Lieu d'exposition dans le jardin que nous ne connaissions pas du tout

Profitez des couleurs d'automne
Terminer par les citrouilles en soirée c'est parfait pour se réchauffer!


23.10.16

Pour toi, à jamais.



Elle s’appelait Léto, devait naître vers le 10 janvier mais elle nous a quittés le 14 octobre. Elle restera à jamais la petite sœur d’Océane et d’Ulysse.

J’ai vécu des joies, j’ai vécu des peines. Les joies des autres, les peines des autres, mais également les miennes, les nôtres…
J’ai vécu sans jamais pensé qu’il fallait que je me dépêche de vivre car la vie est trop courte. Non, j’ai vécu les choses tranquillement, en ratant probablement des tas d’expériences, mais sans en subir le manque. J’ai vécu des pertes qui m’ont influencées plus ou moins…Mais je n’avais encore jamais vécu ce que nous venons de vivre. Mécaniquement, je me disais que c’est ce qui pouvait arriver de pire à des parents… Cependant, je me rends maintenant compte que cette absence que tu as créée n’est pas la pire de mes expériences. Cette absence n’a juste pas de mots pour être qualifiée. Elle est dure, tout en étant douce. Elle est difficile tout en étant presque trop facile. Cette absence est une présence que je garde au fond de moi. 

Dans mes gestes au quotidien avec ton frère et ta sœur, je t’imagine, je t’invente. Je m’oublie parfois, effectuant les gestes mécaniquement, c’est tellement facile. 

Chacun de mes enfants m’ont appris ou m’apprennent encore des choses sur moi-même. Toi, tu m’as appris que finalement je devais être plus forte que ce que je pouvais bien imaginer, ou croire. Il est encore trop tôt pour le dire, mais je crois que tu m’as appris à être moins critique envers moi-même, plus indulgente. Tu m’as également apporté la joie de m’imaginer entourée de trois enfants.
Avec ton papa, nous t’en sommes très reconnaissants. Car en 27 semaines, tu nous as apporté des choses qui ne se mesurent pas, qui ne se comparent pas. Mais qui resteront jusqu’à la fin.

Je continue de vivre aujourd’hui, sans toi mais avec toi. Ma vie devient un paradoxe qui ne semble pas me gêner. 

Un jour, je pourrais dire que j’ai vécu grâce à toi, mais aussi grâce à ton frère et ta sœur, grâce à ton père. 

Ma vie n’est pas tracée à l’avance, ma vie se construit et s’est développée au grès de mes expériences. Chacune des étapes que j’ai franchies, ou que je franchirai, me permet de garder des bouts des autres. Ceux qui, parfois sans le savoir, ont été là pour moi. Ces petits bouts font de moi ce que je suis maintenant, ce que je deviendrais à la fin.


9.10.16

Eau et fruits à Oka

Voilà 2 mois que je n'ai rien posté, deux mois épuisants pour notre petite famille, entre la fin de l'été et la rentrée et des nouvelles qui vous achèvent doucement...Voilà un post de notre été jamais publié. J'en profite car en ce moment c'est la période de la cueillette des pommes au Québec et que Oka regorge de vergers! 

En août nous avons fait une petite escapade à Oka, ville qui se situe à moins d'une heure de Montréal (en dehors du trafic on s'entend!).
Après un arrêt à l'office du tourisme, nous avons opté de pic-niquer dans un parc face aux jeux d'eau. Il faisait vraiment très chaud ce jour là et les enfants en ont bien profité.
Je vous conseille de vous arrêter sur les bords du fleuve, la vue est plus jolie et plus tranquille je pense !
Après une pause, des sandwichs payaient beaucoup trop chers (bonjour boulangerie d'Oka!) et des enfants qui commençaient à s'ennuyer dans les jeux d'eau (les grands pas le petit, lui il aurait pu y passer sa journée!), nous sommes partis pour une cueillette de fruits à environ un quart d'heure d'Oka. Nous nous sommes arrêter dans une des nombreuses petites fermes d'auto-cueillette de la région des Laurentides. Pour faire notre choix, je suis allée sur ce site.
L'expérience était chouette et nous la retenterons avec plus d'eau et plus de chapeau l'année prochaine!








10.8.16

Visites à Montréal l'été

L'été pour nous cette année signifie visite des familles. On part donc se balader à droite et à gauche, et on a également testé les derniers festivals estivales. Les enfants grandissent, Ulysse va changer de garderie la semaine prochaine, et l'école arrive à grand pas (oui je sais je casse le moral de tout le monde là!).

Au festival Juste pour rire il y avait beaucoup d'animations pour les jeunes et les moins jeunes, très bien fait!


On a aussi profité du Bidôme avant sa fermeture pour 18 mois. J'ai hâte de voir les rénovations et les nouvelles salles...je dois avouer que cela commencer à sentir le vieux!
Ulysse a adoré les gros poissons!

Drôle d'exposition sur les crottes tout au long du parcours!

On profite des parcs, des jeux d'eau et des piscines pour la plupart gratuites. On visite sans visiter notre ville, on se prend un peu de temps pour relaxer! On se prépare pour la rentrée!

PS: Montréal est prise de folie, mais vous devez connaître ça aussi non?

On en a attrapé un je crois!

28.7.16

Roméo et Juliette au Théâtre du Nouveau Monde, une sortie de parents!



J’ai eu la chance d’assister à la première de Roméo et Juliette, présentée  actuellement au TNM dans le cadre du festival Juste pour rire.

Une sortie sans enfant ne se refuse pas et comme le spectacle est conseillé pour les 12 ans et plus, j’ai préféré cette fois-ci suivre le conseil des organisateurs!

Une première, pour tout comédien c’est la fébrilité, l’impatience de commencer enfin à montrer notre travail après de longues heures de répétition. C’est des angoisses, des questionnements et enfin des remises en question. Saviez-vous que certains spectateurs se spécialisaient dans les premières ou les dernières représentations? C’est souvent le moment où les émotions sont les plus fortes. Les maladresses du début, l’assurance de la fin, font de ces représentations des instants clés dans une pièce de théâtre.

Pour moi, cette Première de Roméo et Juliette, mise en scène par Serge Denoncourt, m’a fait beaucoup de bien. Vous allez me dire que le sujet (depuis 400 ans déjà!) a été mainte fois utilisé, joué, filmé, dansé, etc. Que ces amants maudits finissent par nous lasser; après tout nous connaissons tous la fin! Et pourtant, cette œuvre vibre encore et réussit à nous émouvoir, nous faire rire et nous arracher quelques larmes (Chuuuut!). La distribution est très bien réussie et les différents tableaux mettent en valeur la performance des acteurs.

Roméo (Philippe Thibault-Denis) est, entre autre, incroyable dans la scène du balcon et exprime très bien les sentiments amoureux ressentis chez les jeunes adolescents.
crédits photos: Yves Renaud/ comédiens: Marianne Fortier et Philippe Thibault-Denis

Mercutio (Benoît McGinnis) m’a carrément fait changer ma façon de voir ce personnage. Son jeu et son interprétation  ont été parfaits en tout point (oui oui je sais, les comédiens sont des éternels insatisfaits! ;) )
crédits photos: Yves Renaud/ comédien: Benoît McGinnis

Quant à la nourrice (Debbie Lynch-White), elle nous fait rire aux éclats et Juliette (Marianne Fortier) est tout simplement Juliette. Toute en fragilité et douceur, puis en révolte et enfin en puissance.
crédits photos: Yves Renaud/ comédienne: Debbie Lynch-White
crédits photos: Yves Renaud/ comédiens: Marianne Fortier et Philippe Thibault-Denis

L’histoire est donc encore et toujours contemporaine. Ici, transposée dans les années 30 de l’Italie fasciste, elle continue de résonner partout dans le monde. Le génie de Shakespeare ne semble pas vieillir, tout comme Roméo et Juliette.

C’est une pièce idéale pour un adolescent qui souhaite découvrir le théâtre classique. Malgré la durée, j’aurais tendance à la recommander dès 10 ans, si l’enfant est déjà habitué aux longs spectacles. La scène intime est jouée et mise en scène avec énormément de pudeur et de beauté, que certains ricanements à côté de moi m’ont presque gâché…

Elle restera au TNM jusqu’à la fin du mois d’août et devrait connaître quelques prolongations!

26.7.16

Idées de visites dans Paris

Cette liste, non-exhaustive, est celle qu'Océane a pu tester durant son séjour parisien. Sachant qu'elle venait profiter de ses grands parents, des ses cousines, oncle et tante inclus, elle n'était pas en mode touriste tout le temps!
Océane avait un appareil photo que je lui avais prêté et elle en a bien profité, les photos sont d'elle en partie.

Alors voilà ce qui est tout à fait faisable de faire avec des enfants de moins de 8 ans et +:


Visite de l'Arc de Triomphe : Avantage: moins couru que la Tour Eiffel, vous devriez y avoir accès plus facilement. La vue est vraiment chouette, moins haute mais toute aussi intéressante. De plus, les marches se font facilement et peuvent se transformer en défi ;)!

Vue d'en haut par Océane
 Et passage obligé devant la tombe du soldat inconnu:


Avant ou après cette visite, vous avez la traditionnelle ballade sur les Champs Élysées. Personnellement, je préfère la redescendre que la remonter (non pas à cause de la difficulté, mais plus pour ensuite atterrir sur la place de la Concorde). Pour ce séjour, Océane a fait le contraire.


Évidemment, Paris ne manque pas de petites boulangeries, bistrot ou autre café pittoresque. Mais c'est au Paradis du Fruit que mes amis l'ont emmené. C'est une chaîne de restaurants que j'aime beaucoup car leur jus de fruits sont vraiment bons et les desserts tous plus gourmands les uns que les autres! Océane ne s'est pas privée en commandant un chocolat chaud et une fraise melba...

La ballade au parc du Luxembourg fait partie des incontournables à mon avis! Le quartier est vraiment très chouette et les enfants prennent une pause bien méritée ;)

Ballade au parc des buttes Chaumont. Là encore un très beau parc qui fera le bonheur des enfants car plusieurs manèges et animations y sont présents.


Ballade au Sacré cœur et Montmartre: Découvrir un Paris un peu différent de ce que l'on montre aux enfants c'est bien aussi! :)
Vue d'Océane



Shopping aux Galeries Lafayette: Ma belle-mère est fan du lieu mythique. Il y a tellement de choses à voir que les enfants ne s'y ennuient pas!
Manger des moules frites chez Léon: Un petit classique bien apprécié d'Océane.
Des frites et des moules! Que demander de plus!?
Profitez du parc de la Villette: Avant de partir, Océane avait feuilleté quelques livres sur Paris pour les enfants, et elle avait repéré l'endroit. Elle est donc aller tester le Dragon avec ses cousines!


Ballade dans Malakoff et profiter des parcs environnants...

Manèges: Incontournables en France. Je l'ai souvent dit sur ce blog, c'est ce qui manque cruellement à Montréal!
Le pompon!
Prendre le métro et le bus! Cette simple activité occupe beaucoup le temps parisien!

12.7.16

Ulysse grandit...



La grande sœur partie, il faudrait quand même que je donne quelques nouvelles du petit ! 



Ulysse a maintenant 17 mois, il marche et court depuis quelques temps déjà, ce qui fait de lui un petit bien actif toujours curieux de ce qui l’entoure.

Il a une peur bleue des bruits de la ville telle que les sirènes des ambulances, policiers et pompiers et des bruits des avions qui passent au-dessus de Montréal. Il est par contre curieux des motos et des gros camions ou bus...

À côté de ça, il adore toujours les animaux qu’il croise, chiens, chats, pigeons, moineaux et écureuils.
Il imite à la perfection le poisson et fais miaou indifféremment avec les chiens ou les chats… !

Il parle et sait très bien se faire comprendre de nous. Parmi les mots qu’il prononce on retiendra maman ou papa, faim ( !) tutu pour le boire, bébé, dada (pour le cheval) encore, to (pour auto), ça, chapeau, et le fameux non (prononcé naaaaaaan !) Il signe également encore. En fait c’est le seul signe qu’il a retenu parmi les 3-4 que j’avais appris, mais il comprend encore assez bien les autres même si je ne signe plus vraiment… Signer avec bébé ? ici !

Il manie le crayon :)
 

Il mange presque comme 4, mais surtout les desserts. Il dort encore 2 fois en journée, pour un maximum de 3 heures de sieste. La nuit…il dort, mais comme il ne faut jamais vendre la peau de l’ours …

Il joue et lance le ballon, grimpe et descend les marches un nombre incalculable de fois.
Il n’est pas vraiment accro à sa suce (tétine). 

Ulysse est un fan absolu de David Bowie. Il peut reconnaitre les premières mélodies et courir dans le salon pour l’écouter. C’est impressionnant. Ses chansons favorites sont Space Oddity, Life on mars ? et Heroes. Il devient dingo devant le montage sur la chanson de Queen et de Bowie, Under Pressure. Un grand moment !

On a bien essayé de lui montrer autre chose, mais son choix est pour le moment assez fixe !
Il a également découvert depuis un mois le dessin animé des années 70 Chapi Chapo qui le fait beaucoup rire !

Je terminerais ce portrait par ses choix de livres. Pour le moment voilà ce qu’il aime :
Des livres sur les animaux et des livres qui le font participer également. Mention spécial pour Oh non Georges !

À mourir de rire!!

Il y a également la série des Coco qui obtient un beau succès, d'autant plus qu'il prononce Coco en hurlant!