12.10.17

Festival Zéro Déchet à Montréal



Je ne compte plus le nombre de fois où petit mari peste contre les poubelles à sortir trois fois par semaine (2 poubelles de déchets et 1 poubelle de recyclage). Je dois avouer que je suis contente quand on ne remplit pas trop vite celle du recyclage, mais c’est pour en avoir encore plus la semaine suivante.

Bref, Montréal va accueillir son premier Festival Zéro Déchet et je trouve ça vraiment chouette. Accusez-moi de bobo, de grano ou autre, une chose est sûre, les poubelles, on aimerait tous s’en passer. 

J’ai eu la chance d’aller plusieurs fois à Madagascar, ma mère y vit, et je peux vous assurer que ce sont les rois du recyclage, de la réutilisation et de tout ce qui s’en suit! Ma mère m’a souvent dit qu’un malgache qui viendrait ici serait choqué par tout ce qu’on jette. Et mes amis malgaches de Montréal seront les premiers à vous confirmer cela.

Cette petite parenthèse faite sur mon expérience personnelle, laissez-moi vous dire que lorsque l’on m’a demandé de parler du festival sur mon blog, j’étais déjà vendue! Sans connaitre les organisateurs, j’avais prévu cette sortie à mon agenda. Une sortie gratuite qui va me permettre de réfléchir à mes déchets, je trouvais cela intéressant et surtout pédagogique pour les enfants. Le festival est organisé par l’Association québécoise Zéro Déchet (AQZD), organisme à but non lucratif qui pour mission de nous sensibiliser aux bienfaits d’un mode de vie Zéro Déchet.


Le Festival propose notamment des ateliers payants, donnés par des passionnés de la question du gaspillage sous toutes ses formes. En allant sur le site de l’évènement vous trouverez toutes les informations pour ces ateliers.  J’ai trouvé les prix très accessibles.

À mon avis, le chemin est encore long pour notre famille avant d’arriver à produire moins de déchets. Je pense au recyclage pour des jeux d’enfants, à des lingettes démaquillantes lavables, aux débarbouillettes et autres accessoires. Océane avait même commencé à récupérer de vieux tissus pour en faire des vêtements de poupée, mais cela n’a pas duré. Malgré tout ça (mea culpa j’ai abandonné les couches lavables pour Ulysse), on produit beaucoup trop je pense!


Informations pratiques :
Festival Zéro Déchet les 14 et 15 octobre 2017
Marché Bonsecours, Montréal.
Entrée gratuite (ateliers payants)

5.10.17

Oka et la sortie aux pommes


Le mois de septembre a été tellement beau, que nous avons pris le luxe de se faire une journée à Oka entre la plage et la cueillette des pommes.

Nous sommes donc allés pic-niquer à la plage d'Oka, c’était une première pour nous et on ne s’attendait pas à trouver un aussi joli coin. Bon certes rempli de monde, mais j’ai perso connu pire sur les plages de la Réunion… Il faut dire que le prix d’entrée du parc doit en dissuader certains… La Sépaq devrait peut-être penser à modifier leur tarif pour les familles… Malgré ce point, nous avons beaucoup aimé notre journée là-bas.
Un petit garçon heureux de courir dans l'eau!


Marrée basse, un peu fraîche mais tout de même bien agréable!

Avant de partir nous nous sommes arrêtés dans un verger bio que j’avais sélectionné auparavant, À la croisée des pommes. La journée était déjà entamée donc nous avons fait une halte gourmande pour déguster leurs produits (vraiment très bons!) et remplir un gros sac de pommes, que j'ai transformé en tarte, compote et beurre de pomme. Pour Ulysse, c’était une première et même s’il a fallu le surveiller de près (monsieur a décidé de se sauver dans le verger), on a bien profité de cette activité en plein-air à moins d’une heure de Montréal. Quelques jeux sont disponibles pour les enfants, mais nous n'avons même pas pris le temps de nous y arrêter.
Tellement bon!!




La traditionnelle ballade en tracteur.

Nous avons aussi eu le temps de faire un saut à la fromagerie Oka…mais je ne pense pas que ce soit une étape obligatoire, les fromages Oka se retrouvent maintenant dans toutes les épiceries et supermarchés de Montréal.

2.10.17

Concours Kidcon


Cette magnifique image provient d'ici. Désolée Marie, tu as tellement de talent que j'ai repris votre image ;)

Je suis très heureuse de vous offrir ce concours pour la première fois chez nous!
J'avais entendu parlé de Kidcon l'année dernière, via le blogue d'amis Notre Montréalité, mais la période n'avait pas été propice à faire la fête.
Cette année, je me suis dit qu'il fallait absolument tester ce salon destiné aux jeunes de 3 à 12 ans et à leur famille. Nous avons donc été invité pour découvrir la formule, qui j'espère vous plaira aussi! Sur notre page Facebook, vous retrouverez toutes les informations liées au concours qui vous permettra de gagner une entrée familiale pour 4 personnes! Vous avez jusqu'au 5 octobre pour participer!

Petit truc pour familles nombreuses: Sachant qu'en dessous de 3 ans c'est gratuit, j'ose espérer que les familles de 3 enfants (et +) pourront y trouver aussi leur compte!

Ce qu'il faut retenir de cette manifestation:
  • Elle a lieu pour la troisième année consécutive à Montréal, au Stade Uniprix, les 21 et 22 octobre 2017.
  • Elle regroupe des animations et des rencontres avec quelques personnages préférés des enfants, tel que la Pat'Patrouille, les Tortues Ninja, Star Wars, etc. 
  • Si vous ne trippez pas sur les animés, il existe aussi des stands pour découvrir les sciences, les sports, les animaux exotiques, etc.
  • Étant donné que c,est un festival bien populaire auprès des jeunes...attendez-vous à avoir un niveau sonore élevé!
Ce que j'imagine que nous ferons:
  • J'ai hâte de voir comment Ulysse va réagir en voyant les gros chiens de la Pat'Patrouille... 
  • De découvrir un nouvel évènement en famille,
  • De se prendre en photos avec les personnages de Star Wars,
  • De tester tous les stands, dont celui de nos magasins préférés (Le Valet de Cœur pour ne citer que lui!)
  • Gérer les enfants surexcités!
Océane s'imagine déjà en costume, mais je suis pas sûre que je vais pouvoir gérer ça, à quelques jours d' Halloween!

Retrouvez nous sur Facebook afin de nous dire avec qui vous comptez y aller. N'hésitez pas à liker notre page, j'espère bien pouvoir vous offrir de nouveaux concours pour les familles!

28.9.17

Lancement de l'émission Famille au menu




La semaine dernière, j’ai eu le privilège d’être invitée pour le lancement de l’émission Famille au menu, qui est présentée depuis le 25 septembre sur la chaîne Ma TV.

Je ne connaissais aucun des deux médias et j’ai eu plaisir à découvrir leurs sites respectifs. Tout d’abord le principe de Famille au menu nous rejoint directement ici. Des visites, de la lecture, des débats…et de la cuisine. On aurait carrément pu prendre une semaine chez nous et la filmer, ça aurait donné la même chose…En moins beau certes, mais vous m’avez comprise, j’ai rapidement été emballée. 

Marie-Eve Boucher et Valérie Thibault, les deux femmes derrière ce projet, ont su partir de leur blog et monter un concept très intéressant et pas assez exploité à mon sens. Le contenu est intelligent, drôle par moment et pas du tout niaiseux, comme malheureusement cela peut vite devenir le cas lors d’émissions familiale. 
Je n’ai pas encore eu l’occasion de visionner en entier l’émission, mais ce que j’ai pu voir m’a plu. 
Vous pouvez retrouver d'autres photos sur notre page instagram: https://www.instagram.com/oceanesfamily/

Lorsque je suis allée au lancement avec la miss, je me disais que nous risquions d’être déçues, en effet nous n’avons pas de télé à la maison et je me voyais mal parler d'une émission qui m'était inaccessible. Mais en fait, d’après ce que j’ai pu voir sur le site Ma Tv, la chaîne est disponible sur nos différents écrans. Il faut, par contre, être clients chez Vidéotron.  
 J’espère pouvoir retrouver l’émission intégrale sur leur site prochainement!

Ma Tv c’est aussi une chaîne communautaire, et je suis une grande adepte de ce genre, pour avoir fait de la radio communautaire il y a quelques années. C’est un concept qui permet de donner la chance à tous ceux qui ont de beaux projets et qui souhaitent se lancer dans la production/vidéo/journalisme. Je vous laisse découvrir leur site, le lien est au début de cet article. 

Post scriptum: J'ai également découvert une superbe boutique de jeu dans Villeray, lieu choisi pour le lancement de l'émission. Je vous invite à aller découvrir Lili + Théo, les jeux sélectionnés sont vraiment parfaits!

25.9.17

Monumental Dougherty



Durant le mois de septembre, nous sommes allés admirer l’œuvre de Patrick Dougherty au Jardin Botanique. Avec la carte Accès Montréal, l’entrée est gratuite et elle vaut vraiment le détour. Il est dit sur le site que cela se termine le 4 septembre, mais les animatrices sur place nous on dit que cela se poursuivrait probablement jusqu’au début du mois d’octobre. Je vous conseille d’appeler le site sinon vous pourrez en profiter pour aller voir les Lanternes!

L’œuvre de Patrick Dougherty est une œuvre in situ, collaborative et éphémère. Beaucoup de caractéristiques que l'on retrouve dans les œuvres d'art contemporaines liées à la thématique du lieu, de l'environnement, voir du paysage.

Ce courant artistique, appelé land art, a débuté dans les années 60 aux États-Unis. Si vous êtes familier avec l’art contemporain, je peux vous conseiller le livre Œuvre et Lieu d’un collectif d’auteur sous la direction d’Anne-Marie Charbonneaux et Norbert Hilaire.

Mais, je vous rassure tout de suite, nul besoin de s’y connaître parfaitement en art contemporain pour aller voir Monumental. Cette œuvre a donc l’avantage d’être en plein air, proche d’un parcours aménagé pour les enfants. Vous allez vous retrouver face à l’œuvre sans trop vous y attendre, au détour des chemins et cela provoquera, je l’espère, une belle rencontre.

Le début du parcours pour les enfants




Ce genre d’aménagement est évidemment un gros it pour les enfants. Ils n’ont tellement pas l’impression d’être face à une œuvre, que le dialogue s’ouvre plus facilement avec eux.

Et tout à coup!





Cette œuvre était également accompagnée les fins de semaine, par des animations autour du saule, de son essence, de son utilisation. Le bois des œuvres montrées, est en effet fait de cet arbre. On se rend rapidement compte que de sa malléabilité.




Afin de vous préparer pour n’importe quelle œuvre du land art, vous pourrez lire un peu sur ce qu’est l’in situ et les œuvres présentées hors musées/galeries.

Par exemple :
In situ, un panorama de l’art urbain de 1965 à nos jours, de Stéphanie Lemoine et Julien Terral
Art contemporain de Céline Delavaux et Christian Demilly, édition Palette (expliqué aux enfants)