28.3.16

Allez au restaurant chic avec la marmaille

En début de mois, l’évènement Montréal en Lumière a organisé un partenariat avec différents restaurants de la ville Paie ton âge. Le principe était simple: les enfants ne payaient qu'en fonction de leur âge. En gros Océane qui a 7 ans a payé 7$ un menu composé d'une entrée, d'un plat et d'un dessert. Nous avons beaucoup aimé cette formule et nous avons pour cela tenté un restaurant qui n'a pas l'habitude de recevoir de jeunes enfants régulièrement, le Restaurant Christophe, qui a l'avantage de se trouver dans notre nouveau quartier.

Le but de cette sortie était évidemment de tester plusieurs choses:
Un nouveau lieu de notre quartier,
une sortie avec les enfants au restaurant en soirée,
et enfin tester le comportement d'Ulysse dans un environnement différent de la maison.

Il faut dire que depuis sa naissance il nous a clairement montré qu'il avait déjà une routine, des habitudes, surtout à l'heure du coucher, donc ce n'est pas si évident de s'improviser quelques soirées sans grandes préparations.

Pour cette soirée, j'ai donc appelé le restaurant afin de m'assurer qu'ils proposaient la formule même un samedi soir (certains des restaurants avaient limité leurs horaires) et si on pouvait venir sans problème avec deux jeunes enfants (dont l'âge a été précisé).
La réservation faite, nous nous sommes donc préparés pour une soirée test. En arrivant, malaise, le restaurant ne possédait aucune chaise haute! Et ils n'avaient pas penser nous avertir lors de la réservation (on a très vite compris que c'était aussi un évènement). Ulysse a donc tout de suite montré son mécontentement d'imaginer passer la soirée dans sa poussette et c'est la mort dans l'âme que nous nous sommes échangés ce jeune homme très curieux. Au début, je dois avouer que j'ai pensé que je venais sûrement de faire une erreur, mais les serveurs ont été tellement au petits soins pour nous, que j'ai bien vite oublié ce tracas. D'autant qu'il a mangé un peu de soupe aux champignons, que sa sœur a fini d'ailleurs et qu'il a eu le droit a un rab de tomates cerises qu'il a dévoré. Pendant ce temps, je pouvais patienter avec mon entrée froide, un tartare de cerf, divin!
Le temps que le service se fasse, que nous occupions les deux enfants, Ulysse a présenté des signes de fatigue et j'ai pu tranquillement l'allaiter dans un petit salon transformé en petite salle à manger privée. Ce soir là, la salle était disponible et lorsque je suis revenue il s'est facilement endormi dans la poussette. Nous avons donc eu beaucoup de chance et nous avons pu déguster tous les plats proposés sans soucis.
Le gros plus de ce restaurant c'est que leur carte change très très souvent en fonction de la saison et des arrivages (notamment pour les poissons). Tout était très frais et nous avons gouté un foie gras poêlé sur poire divin!
Ce fut un belle expérience mais nous ne l'aurions sûrement pas testée en famille sans l'offre promotionnelle, les prix montent vite à plusieurs! Le seul hic restera l'absence de chaise haute. La prochaine fois, je préfère être prévenue car nous avons un système transportable qui aurait très bien pu convenir.

Un dernier mot avant de vous laisser avec quelques photos. Ce restaurant, comme beaucoup à Montréal est un "Apportez votre vin". Pour ceux qui ne vivent pas ici (ou qui viennent d'arriver), le principe est simple: vous pouvez amener votre propre alcool (vin, bières,etc) car rien de tout cela n'est proposé dans le restaurant. Cela vous permet de vous offrir un repas avec alcool moins cher que si le restaurant vous l'avait fait payé. C'est un bon concept que nous avons découvert ici, buvant peu ou pas on apprécie quand même la formule!

Galère mais avec de l'aide faisable!

On vous a dit qu'on n'était pas des photographes culinaires mais que c'était vraiment mioume!

Une petite fille heureuse!


22.3.16

Ôde (ou pas) au désordre !

Je fait partie de cette catégorie de gens bordéliques qui  se retrouvent dans leur désordre... Apparemment c'est dans les gênes et pour le grand dam de son père, Océane a tendance a être comme moi...
Il y a quelques semaines je postais cet article sur notre page Facebook (aime nous si ce n'est encore fait! ;) ), vue les réactions et aussi l'engouement, je me suis dit que ce serait un bon sujet...En tout cas du point de vue des "bordéliques".
Le problème quand tu as tendance à accumuler des tas de choses utiles inutiles, c'est que lorsque tu te mets en couple et qu'un jour des minivous apparaissent tu sais que c'est foutu, tu vas vivre pour ramasser derrière toi toute les choses que tu as décidé d'accumuler...pour EUX!!! Quand Ulysse est né, j'avais encore pratiquement tous les vêtement d'Océane depuis sa naissance, son lit, sa commode, son jouet musical, son tapis d'éveil...Presque TOUT vous dis-je. Pour rappel, nous avons quand même immigré alors qu'elle avait 22 mois, et qu'entre elle et son frère il y a 6 ans et demi d'écart. C'est vous dire que j'en garde des choses! Et nos amis qui nous ont filé un coup de main pour le déménagement n'en reviennent encore tout simplement pas. On est devenus des légendes! :)
Mais je me soigne, promis! J'entends déjà les ricanements de certains mais c'est vrai, je commence à jeter mes cours de fac, j'ai fait un énorme tri à la naissance d'Ulysse, les robes et les t.shirts roses bye bye! Et j'ai donné toutes mes paires de chaussures (sauf une ou deux) qui n'étaient plus à ma taille (oui parce que je chausse plus grand après deux grossesses, les mystères du corps!).
Océane, elle, a tendance a garder toutes les cochonneries trouvées dans les Kinder et autres petits jeux en plastique, lors du déménagement il a quand même fallu trier une chambre qui ressemblait à ceci:
Oui même moi j'ai eu peur!

C'est fou pourtant je reconnais les bienfait d'une chambre épuré, de meubles simples, mais ça c'est lorsque je lis des articles sur le rangement et tout ce qui tourne autour! Dans ma vie je ne supporte pas les murs blancs, les pièces vides...et cela se retrouve aussi sur mon bureau. J'ai toujours prévenu mes différents employeurs, je suis comme ça, j'ai besoin d'avoir mes papiers bien étalés devant moi, sinon j'oublie de les avoir ranger dans tel ou tel endroit...Et j'oublie donc de les traiter.

Le truc qui est chiant de vivre avec plusieurs bordéliques c'est qu'on a jamais les même priorités, ni les mêmes façons de ranger (oui on range notre bordel :) ). Mais ça c'est aussi ce qu'on appelle vivre ensemble pour le meilleur et le pire!
Sûr ce, nous vous souhaitons un beau printemps et un beau ménage!

7.3.16

Une aventure au Cosmodôme

Un samedi après midi, je suis allée me perdre avec une amie dans Laval. Je plaisante à moitié, mais pour des citadines qui ne sortons que rarement du réseau métro et bus de Montréal, c'était toute une aventure. Nous sommes tombées par hasard sur ce musée, et ni une, ni deux, 3 enfants et 2 adultes plus tard, nous avons franchi les portes de ce très chouette musée scientifique.
Comme Océane avait déjà visité à de nombreuses reprises le Planétarium de Montréal, je me suis dit qu'elle ne serait pas dépaysée.
Vous l'avez compris, le Cosmodôme de Laval propose un parcours interactif et ludique autour des planètes et de notre système solaire. Passionnant!  Le musée semble petit mais c'est un leurre! Comptez facilement deux bonnes heures à l'intérieur sans risquer de vous y ennuyer.

Le principe est simple: un petit musée reprend par des reproductions, des textes et des superbes maquettes, toute l'histoire résumée des découvertes et des avancées autour de l'espace. Puis il vous est proposé des missions virtuelles (3 lorsque nous y étions). Vous pouvez donc les combiner avec votre visite. Compte tenu des tarifs et du temps qui nous restait, nous avons opté pour la première formule, soit la visite + une mission. Océane a choisi d'aller sur Mars et son amie a préféré découvrir le système solaire. À la sortie de ces deux expériences, nous avons retrouvé deux petites filles ravies et très enthousiastes.
Le musée propose également des tas de choses que nous n'avons pas pu faire comme un stimulateur! Il faudra que l'on retente l'expérience une autre fois! Côté petits, Ulysse a été ravi de trouver un coin de jeux à la fin du parcours, et il a été enchanté de se balader avec nous lors de l'expérience virtuelle que les missions proposent.
Ce fut une belle réussite!

Tout pour refaire des fusées et autres engins spatiaux.

Les maquettes des planètes sont une belle réussite!
Le petit espace des petits

On ne peut pas se tromper de chemin avec cette fusée devant le musée!