12.4.17

Confession du soir



Une place pour chaque chose et chaque chose à sa placeSamuel Smiles

Trouver sa place, sortir des schémas qui nous tient depuis l’enfance, se bousculer pour mieux avancer. Ne plus être un tampon, ne plus absorber afin de pouvoir enfin avancer pas à pas. Reprendre confiance en soi, en la vie. 

Arrêter de penser à la place des autres, arrêter d’imaginer ce qui ne s’imagine pas chez les autres. Continuer sa route, son chemin main dans la main. Reconnaître ses défauts, ses qualités et les exploiter au mieux. 

Savoir dire stop avant qu’il soit trop tard. Choisir de reconsidérer ses priorités et se rendre compte que cela profite à ceux qui vous entourent quotidiennement.

Arrêter de fantasmer sur quelque chose qui ne viendra pas. Se protéger sans douleur, et s’écouter encore et encore.

Fermer les yeux au besoin et devenir sourde parfois. Juste pour se protéger car chacun vie différemment et que l’on n’est pas dans la peau de l’autre.

Oubliez les tensions, oubliez les déceptions que l’on pourrait causer ou que certains nous causent. Et avancer encore, en se cherchant une petite place qui pourrait faire une vraie différence avec ce qui a déjà été vécu.

Arrêter de se comparer. Arrêter d’espérer et avancer tout simplement en profitant des expériences positives et négatives. Se dire que rien n’arrive par hasard et se faire confiance. Devenir par moment égoïste après avoir beaucoup donné, se prendre de vraies pauses pour pouvoir repartir de plus belle et offrir à nouveau.

Offrir ce que l’on peut et quand on peut. Et prendre ces petits moments qui vous ont montrés votre place.

Ma place est multiple, est changeante, parfois forte et d’autre fois discrète. Patiente ou impatiente, ma place se construit petit à petit loin de ce que j’ai pu être.


Aucun commentaire: