29.6.17

Nos découvertes du mois de mai... en juin!



Je sais, je sais, nous sommes fin juin! Mais que voulez-vous je ne maîtrise toujours pas le temps alors en attendant voilà un petit résumé de nos découvertes et autres expériences à Montréal en famille…ou pas 😉

Bon tout a commencé avec l’ouverture d'Electrik Kidz Concept Store sur St Laurent qui est juste trop proche de chez nous pour que nous puissions l’ignorer. La boutique, en plus de présenter sa propre marque, offre une vitrine à d’autres jeunes marques montréalaises qui œuvrent dans la mode enfant et propose également des coupes de cheveux. Ulysse a pu tester le concept, mais l’expérience fut un peu traumatisante… On va lui laisser un peu de temps pour oublier surtout que ce n’était pas sa première fois chez le coiffeur. Évidemment la foule et le bruit (nous étions allez à l’ouverture) n’ont pas aidé! Le service est vraiment pratique pour 20 $ environ.


Ulysse est devenu un petit garçon.... :(

On s’est offert une pause thé au café sur St Hubert, Senthé(sans enfants, un peu de calme). C’est un chouette lieu qui vous permettra de faire des parties de backgammon ou de scrabble. On y déguste de bons thés et de bonnes petites pâtisseries maison (jamais testé les versions salés).



Au cours du mois, j’ai également profité de mes fins de journées moins remplies (hu hu…) pour aller voir le concept de Bref. C’est une chouette boutique qui propose tous les mois et demi un thème différent. Le mois dernier c’était Bougez!, et ce mois-ci on est dans la thématique des 375 ans de Montréal. Abonnez-vous à leur infolettre afin de connaître les différentes thématiques.




On a aussi eu le droit à une fin de semaine de folie où trop de choses étaient présentes à Montréal (comment ça comme tous les étés ? 😉). Nous avons donc pris le parti d’aller faire un tour au Bagel Party sur St Viateur. L’une des célèbres enseignes de bagel fêtait en effet ses 60 ans de présence. Hot-dogs, spectacle de magie, maquillage et animation pour les enfants étaient au rendez-vous.
Nous sommes également allés voir les Géants. Océane les avait vu 2 jours plus tôt avec son école. Je regrette de m’être retrouvé coincé sur la Place des arts bourrée de monde. Si j’avais su, j’aurais peut-être choisi un autre parcours!

La mascotte Bagel n'a pas plu à Ulysse!

Chaque dollars étaient reversés à la fondation Rêves d'enfants
Les Géants dorment!


Les enfants se sont également amusés aux rencontres de la Nouvelle France qui avaient lieu devant le musée Pointe à Callière, et qui globalement ressemblaient au Marché public qui a lieu à la fin du mois d’août.





Un copain m’a proposé de venir déguster des cocktails pour un concours. Les gens qui me connaissent seront surpris (je ne bois en général pas d’alcool), mais j’ai vraiment aimé mon expérience!




On a tenté l’opéra en famille et en plein air. Bon échec cuisant, je retenterai plus tard avec Océane dans un lieu plus confiné! Le thème de la Bohème était pourtant parfait mais l’installation des écrans ne permettait pas de nous plonger dans l’œuvre. (Et Ulysse est définitivement trop petit!)
En ce moment à Montréal et dans tous les parcs des arrondissements, à lieu la Grande Tournée où le cirque est à l'honneur ainsi que les petits commerçants de votre quartier. On a même la chance de voir gratuitement un spectacle du cirque Éloize. Cependant l'horaire ne nous convenait pas, mais les enfants ont bien profité des installations mises en place dans un parc proche de chez nous. Je pense retenter l'expérience dans un autre quartier d'ici la fin de l'été!



Poutine général Tao et limonade maison


Fromages de Chez Yannick et figue confite




Et puis nous avons fini en beauté avec le spectacle de la miss après une année de ballet.

Un mois de mai bien chargé!

19.6.17

Raconte moi ton école ... Partie 2



Voilà un long mois que je n’avais pas écrit. Ce n’est pas les sorties et les découvertes qui manquent. Ou encore les idées…non c’est juste le temps, qui file, qui vole, bref, c’est la fin de l’année et comme pour beaucoup d’entre vous on a la tête encore dans le sable et on ne veut surtout pas croire que l’école est finie!
Alors, je me suis souvenue de mon post d’il y a un an (moins quelques semaines) et je me suis dit que le moment était enfin venu de procéder à la deuxième (et peut finale) partie sur notre expérience d’école primaire avec Océane.
Elle vient donc de passer deux années en école alternative. Et pour une raison de modification des normes dans les classes (voir ici ou ), et parce que nous ne vivons plus dans le bon secteur, Océane passe ses derniers jours en alternatif, pour retourner dans le système classique. Nous sommes toujours sur liste d’attente pour l’école alternative du quartier mais nous n’y croyons plus. Voilà quelques mois que l’on se prépare à ce gros changement. Papa, lui est ravi pour l’arrêt de nos trop longs trajets, maman se demande bien à quelle sauce on va se faire manger et Océane semble avoir pris le parti que c’était pour le mieux, et qu’elle se fera peut-être, enfin, des ami(e)s dans son quartier.
Si nous avions pu, nous serions restés dans ce système. Parce qu’Océane s’est énormément épanouie là-bas, malgré des couacs de démarrages car l’école était nouvelle, malgré parfois, des enseignements trop légers, je suis heureuse qu’elle ait pu tester une forme de liberté à l’école. Liberté de mouvements, liberté d’échanger et liberté de choisir son propre emploi du temps en s’adaptant aux obligations. Bref, sans le savoir, elle a acquis une maturité de travail et une belle interaction vis-à-vis des plus jeunes. Elle a en effet demandé à être dans le groupe du service de garde des maternelles cette année afin de profiter d’activités qui la motivaient plus et qui lui permettaient d’aider les plus jeunes.
C’est évident que la réadaptation a un système scolaire un peu plus rigide (ce n’est pas non plus le système français!) va lui demander un peu de temps, mais ça devrait bien se passer.
Elle rentre en 4ème année (soit l’équivalent du CM1 pour ceux qui nous suivent depuis la France), et continuera d’être suivie en orthopédagogie pour son orthographe. Sa nouvelle école lui a juste demandé de travailler ses maths afin de rattraper son petit retard.
Voilà avec le recul, j’encourage les parents qui se sentent à l’aise avec ce genre de pédagogie à tenter leur chance. Et si ce n’est pas possible, il y a toujours moyen de s’impliquer dans la classe ou l’école de son enfant. 
Écrivez moi si vous avez des questions!
Sur ce on vous souhaite une belle fin d’année scolaire et un été pas trop pluvieux !

Les super photos d'école vont carrément nous manquer!